Ce qu'il faut savoir du métier de vitrier

Spécialiste du verre, le rôle du vitrier ne se résume plus à la seule pose de vitrages. De plus en plus spécialiste de la décoration mais surtout de l’isolation, cet artisan polyvalent joue un rôle clé dans le confort thermique d’un bâtiment. Petit tour d’horizon du métier de vitrier avec monvitrier.pro…

Le rôle du vitrier

Le vitrier est un professionnel du bâtiment spécialiste du verre qui réalise des vitrages pour de simples habitations, mais aussi pour des hôtels, des immeubles de prestige ou des bureaux. Il va préparer et poser les fermetures intérieures ou extérieures en bois, métal, aluminium ou PVC ainsi que tous produits verriers entrant dans la composition d’un bâtiment : fenêtres et portes fenêtres, portes automatiques, baies vitrées, murs, rideaux, et même clôtures. Il va également concevoir, poser et remplacer des vitrines, des verrières, des vérandas ou encore des serres, ainsi que des encadrements de miroirs.

Le vitrier effectue la préparation des produits verriers en atelier. Il choisit le type de matériau à utiliser en fonction de ses caractéristiques (épaisseur, transparence, isolation etc.), prend les mesures exactes du vitrage à placer, dessine le verre puis le coupe à dimension à l’aide d’un diamant ou d’une machine à commandes numériques. Il assemble ensuite les différents éléments. Le vitrier est également amené à fabriquer des profilés pour différents types de vitrage, et dans différents matériaux tels que le bois, le métal ou le PVC. Après avoir conçu le châssis de la vitre, le vitrier miroitier va couper, souder, sceller, façonner, polir et percer ; puis il va assembler les éléments. Il va ensuite fixer les supports en utilisant des agrafes, du mastic ou du silicone. C’est également lui qui va poser tous les éléments destinés à fermer ces supports ( gonds, serrures, poignées…), et qui va procéder à l’installation d’automatismes destinés à commander ces fermetures.

Enfin, le vitrier va prendre en charge l’entretien, la réparation ou le remplacement des éléments qu’il a posés.


Vitrier et isolation

Polyvalent, le vitrier est de plus en plus acteur du confort thermique et phonique d’un bâtiment. Les défauts d’isolation favorisent les déperditions de chaleur et entrainent une hausse de la facture énergétique. Fenêtres et portes fenêtres sont ainsi responsables d’importantes déperditions thermiques (10 à 15% selon l’ADEME*). Leur isolation est donc essentielle dans une démarche d’amélioration globale des performances thermiques et phoniques d’un logement. C’est là qu’intervient le vitrier, devenu un véritable spécialiste de l’isolation. Il va poser des doubles vitrages ou des vitrages traités, beaucoup plus performants que le verre simple.

Composé d’une lame d’air ou de gaz argon entre deux vitres, le double vitrage à isolation renforcée permet de réaliser d’importantes économies de chauffage en ralentissant la transmission du froid venu de l’extérieur, et en supprimant l’effet de « parois froides ». La pose de doubles vitrages permet de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Compétences requises

Les prestations du vitrier sont nombreuses, tout comme les compétences requises pour l’exercice de ce métier :
- sens de l’esthétique
- capacité à lire et à dessiner des plans
- équerrage
- domotique
- respect des normes de sécurité
- connaissance des normes d’isolation thermique et phonique
- connaissance des procédés d’étanchéité
- montage d’échafaudages
- menuiserie aluminium, bois et PVC
- prise d’aplomb et de niveaux.

*ADEME : Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie

À lire sur le sujet

Connaître le tarif horaire des vitriers
Tout savoir sur la garantie décennale
Le principe de responsabilité civile

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter